Porte de Montreuil 2B

Construction d'habitats bas carbone

Transition d'usages

Développement d'habitations en coliving, transition publique/intime, café associatif local, espace mobilité en double hauteur.

Transition écologique

E3C2, Biodiversity, Réemploi, structure bois, mise en oeuvre de façade en terre crue sur 8 niveaux.

Data

Site -  PARIS 20 (75)

Maître d'ouvrage - Nexity, CA Immobilier, Engie Aire Nouvelle

Aménageur - SEMAPA

Architectes - Bond Society

Mission - Complète, Lauréats Reinventing Cities C40

Equipe - Emmeline Germaine, Alexandre Suteau

Partenaires - Atelier Georges, Tatania Bilbao, Zefco, Green Affair, Ingerop et beaucoup d'autres !

Statut - APS en cours

Perspective - Playtime

En savoir +

Chiffres clés

Surface - 4 500 m2 (150 unités d'habitations)

Projet urbain - 60 000m2

Budget - 10 000 000.00 €

Livraison - 2026

0091_PDM_COM_JPG_COU_2B_TRA_200.jpg

Coupe Transversale - Habitation en coliving, séjour partagé en double hauteur

0091_PDM_COM_JPG_PLA_2B_100_200.jpg

Plan de RdC - Café associatif, local mobilités douces et salle de sport pour les habitants

0091_PDM_COM_JPG_PLA_2B_102_200.jpg

Plan de duplex bas - Séjour partagé traversant en double hauteur, terrasse partagée

0091_PDM_COM_JPG_FAC_2B_PLACE.jpg

Façade Place - En terre crue, la façade révèle les appartements en duplex et simplex

0091_PDM_COM_JPG_COL_2B_ESPACE PARTAGÉ.j

Collage - Séjour partagé, structure bois et briques de terre crue 

0091_PDM_COM_JPG_COL_2B_CHAMBRE.jpg

Collage - Studio privé

0091_PDM_COM_JPG_PER_2B_VUE PLACE.jpg

Perspective de la Place - Articulation des volumes bâtis et des différents usages sur la future place

RECHERCHES ASSOCIEES :

HOMY : Coliving, cohabiter

Les grandes métropoles entrent dans le XXième siècle en inventant des écosystèmes innovants et stimulants pour les entreprises et le développement des nouvelles technologies.

Le marché des espaces tertiaires et leurs architectures accompagnent cette évolution. Ainsi apparaissent des espaces de co-working, des Fab Lab, des incubateurs ou des campus de start-up, qui tous renouvellent l'organisation spatiale, de services et d'usages du travail.

Parallèlement à ces nouveaux bureaux innovants, la question du logement interpelle.

Quel habitat pour ces nouveaux nomades ?