Les invariants et modularité

Travailler les invariants pour faire des étages non-courants afin de faciliter et d’anticiper les changements d’usage

On appelle «Invariants» les éléments du projets qui permettent d’offrir les plus grandes libertés d’aménagement. On retrouve notamment la structure poteau-poutre, la distribution verticale, les gaines, les fenêtres tramées...

 

L’objectif est de permettre une évolution des plans à moindre coût et à n’importe quel moment en créant des plateaux libres à l’image de l’étage non-courant des immeubles de rapport parisiens du 19èmes siècle.
 

Les nouvelles configurations familiales conduisent à repenser les modes d’habiter : familles monoparentales ou recomposées, étudiants habitant chez leurs parents, personnes âgées dépendantes... Pour que chaque habitant puisse imaginer son futur dans le bâtiment, les typologies sont flexibles et modulables. Grâce à une trame structurelle associant des murs non porteurs dans les logements, les plans des appartements sont libérés des contraintes et permettent une grande adaptabilité des espaces.

LES INVARIANTS

Noyau central jouant le rôle de structure et de distribution verticale : 

Les Rainettes

 

Afin de limiter au maximum l'impact de la structure en béton sur ces constructions autant d'un point de vue environnemental que d'un point de vue programmatique, cette dernière prend la forme d'une structure poteau-poutre. 

Les remplissages de façade quant à eux sont en structure et en bardage en bois brûlé.

Toutes ces dispositions permettent des plans flexibles et modulables. L'espace est donc libéré de toute contrainte.

PROJETS ASSOCIES :

0100_MBK_COM_JPG_PLA_COURANT et INVARIANT.jpg
0069_LAU_COM_JPG_PLA_3 CONFIG.jpg

La Maison du Faire

 

Le choix d'une structure de type poteaux-poutres en bois lamellé-collé suivant une trame régulière permet de s'adapter aux besoins des occupants.

De plus, ce genre de structure offre de grands espaces facilement aménageables et adaptés à la fois pour la création de logements ou d'ateliers. Dans ce projet-ci les invariants sont plus nombreux. On retrouve la structure en bois tramée, les gaines, les circulations verticales ainsi que la façade. 

Eco-quartier de Micheville

 

En plus de nombreux espaces de service (café, fablab, salle de sport, laverie, salle commune..), la résidence étudiante investie quasiment la totalité de ses toitures terrasses pour favoriser la communauté étudiante et créer des activités de convivialité et de détente. Pouvoir jardiner, lire, se rencontrer, mais aussi se ressourcer à proximité directe de sa chambre sont les grands principes du projet.

Les cellules étudiantes, construites en modulaire 3D, ont été pensées selon un séquençage des activités, évoluant au grès du rythme étudiant. Le mur de service multifonction peut être entièrement masqué par un rideau.

CONSTRUCTIF - FACADE MOB2.jpg

La Chapelle -Lot H

Conception de 145 logements familiaux flexibles, SoHo et espaces partagés sur le parcours des habitants.

Les Rainettes

Conception de logements familiaux flexibles bas carbone

Cambronne

Transformation d'un immeuble de bureaux en logement