HoMyDesk !

Télétravailler ? Où ? Comment ?

Recherche sur l’adaptabilité des logements au télétravail

Observation sur les multiplicités d’usages de nos habitats

Habiter où l’on travaille ou travailler où l’on habite ?

Nous nous posons cette question depuis une dizaine d’années. La crise sanitaire et les confinements successifs mettent en exergue notre réflexion.

Simultanément, un tiers des français s’est vu contraint de télé-travailler et d’adapter son habitat pour accueillir son activité professionnelle.

 

Nos espaces domestiques sont-ils résilients, ou au contraire, inadaptés ?

 

316 personnes ont répondu au questionnaire que nous avons voulu représentatif de situations diverses : grandes maisons ou petits studios, en centre urbain ou en zone rurale, seul ou à plusieurs co-habitants, etc.

 

L’analyse des réponses récoltées au mois de mai 2020 et se caractérise par 3 points :

- Quelles étaient les habitudes domestiques et professionnelles des sondés, avant et pendant le confinement ?

- Comment ont-ils réorganisé leurs espaces pour vivre le premier confinement ?

- Quelle a été leur expérience du télétravail, l’ont-ils apprécié ?

 

L’objectif de cette recherche est de comprendre plus en détail et à toutes les échelles,  les besoins et les usages des habitants actifs, pour dessiner dès aujourd’hui des lieux capables de s’adapter à de multiples situations.

 

L’attractivité des métropoles et centres actifs où siègent les lieux de travail ont participé à la désertification et à la mort de certains bourgs. Aujourd’hui, pourrait-on envisager de redynamiser certains territoires en permettant à certains actifs de travailler depuis un environnement de vie choisi ?

 

Cette crise sanitaire, économique et déjà sociale, n’est-elle pas l’occasion de saisir des opportunités ?

 

Absolument ! Nous pensons qu’il est urgent d’agir ! Bannissons les logements dortoirs monofonctionnels, envoyons valser les cahiers des charges obsolètes, incompatibles avec nos nouveaux modes d’habiter et de travailler ! Cohabitons ! Cotravaillons ! Au profit de la multiplicité d’usages, d’espaces partagés réversibles, du vivre ensemble.

C’est une nécessité sociale et écologique.

Allons-y plus fort, plus vite, et partout !

 

Et maintenant on fait quoi ?

 

Vous voulez faire parti de l’aventure ? Si vous avez autant d’engouement et d’enthousiasme que nous sur ces sujets, manifestez-vous et n’hésitez pas nous contacter, nous pourrions le faire ensemble !

HoMyDesk! : Télétravailler confinés 
Recherche interne.

Conception graphique : Bond Society

Data

Commande - Interne

Architectes - Bond Society 

Equipe - Adelly Laau, Olivier Roncière, Emmeline Germaine

Statut - En cours de publication

Chiffres clés

Panel - 316 personnes sondées

Publié - 2020

L'INTEGRALITÉ DE LA RECHERCHE SERA BIENTÔT DISPONIBLE

R001_HMD_COM_JPG_ILLU_WEBSITE_1.jpg

HoMyDesk!

Télétravailler ? 

Où ? Comment?

Chez bond society, pendant
le premier confinement, on s’est
questionné sur le télétravail.


Nous avons réalisé et diffusé un
sondage pour comprendre
comment chacun a adapté
son espace domestique pour
travailler le plus confortablement
et le plus efficacement possible.


316 personnes ont répondu
au questionnaire.

À la fin du premier confinement

68%

d’entre elles
aimeraient continuer
à télétravailler!

Oui mais dans quelles conditions ?

R001_HMD_COM_JPG_ILLU_WEBSITE_2.jpg
R001_HMD_COM_JPG_ILLU_WEBSITE_3.jpg

Télétravailler

confiné

Chez soi !?

1/4

des personnes sondées a changé de logement lors du premier confinement.

Vers un exode urbain ?

3/4

ont apprécié leur espace
de travail, parmi ceux
confinés dans une maison.

R001_HMD_COM_JPG_ILLU_WEBSITE_4.jpg

Projet associé

Projet associé

R001_HMD_COM_JPG_ILLU_WEBSITE_5.jpg

Plus on est
de fous,
mieux on
bosse !

Chez soi à plein temps ?

74%

co-habitant à
5 ou plus,
ont apprécié
le télétravail.

77%

56%

63%

56%

ont aimé   être libres, flexibles

ont aimé   gagner en concentration

ont aimé   gagner du temps

ont aimé    être avec leur proches

Télétravailler c’est bien,
bien installé c’est mieux!

85%  

73%  

35%

sont satisfaits
de travailler
dans leur...

bureau

terrasse

cuisine

Bien équipé ?

79%

sont insatisfaits
de leur mobilier.

50%

sont mécontents
de leur chaise.

69%

des sondés expriment
le besoin de s’isoler.

Besoin de s'isoler ?

1/3

avait accès à un espace fermé.

85%

d’entres eux en étaient satisfaits.

Quelles alternatives à inventer ?

Des tiers-lieux ?

Des espaces réversibles ?

Des bureaux disséminés ?

Des bureaux partagés en pied d’immeuble ?

 Proposition 01 

Intégrons dès maintenant des petits espaces flexibles au sein des logements et/ou en pied d’immeuble. Stoppons la diminution des surfaces de logements!

 Proposition 02 

Identifions les territoires susceptibles d’accueillir les télétravailleurs pour accompagner leur installation et développer des projets immobiliers adaptés.

 Proposition 03 

Accompagnons l’évolution de l’immobilier de bureau et sa transition vers des lieux de socialisation professionnelle.

 Proposition 04 

Intégrons l’usage «télétravail» dans les nouveaux programmes de logements et identifions les possibilités de réaménagement des logements existants, ou des immeubles collectifs.

 Proposition 05 

Définissons les éléments de mobilier indispensables au télétravail, ainsi que les conditions d’éclairement, de connectivité, etc. et les coûts associés.

 Proposition 06 

Travaillons à un nouvel équilibre économique, surfaces de bureaux économisées = équipements des télétravailleurs pris en charge ?

 Proposition 07 

Rendons accessibles toutes les surfaces extérieures possibles, les toits par exemple ! Rendons les espaces extérieurs obligatoires pour tous les logements !

Conséquences sur notre territoire ?

L’objectif de cette recherche est de comprendre plus en détail et à toutes les échelles,  les besoins et les usages des habitants actifs, pour dessiner dès aujourd’hui des lieux capables de s’adapter à de multiples situations.

Cette crise sanitaire, économique et déjà sociale, est l’occasion de repenser l’habitat neuf, de transformer, les logements existants, de redonner vie aux centres bourgs et aux pieds d’immeubles.

La mobilité pendulaire a participé à la désertification et à la mort de certains bourgs, l’avènement du télétravail peut-il permettre de redynamiser certains territoires ? 

Nous pensons qu’il est urgent d’agir! Modifions les cahiers des charges obsolètes, incompatibles avec nos nouveaux modes d’habiter et de travailler ! 

Cohabitons ! Cotravaillons ! Au profit de la multiplicité d’usages, d’espaces partagés réversibles, du vivre ensemble. 

C’est une nécessité sociale et écologique. 
Allons-y plus fort, plus vite, et partout !

Intégralité de l’étude bientôt disponible !

Vous voulez faire parti de l’aventure ? 
Si vous avez autant d’engouement et d’enthousiasme que nous sur ces sujets, 
n’hésitez pas nous contacter, 
nous pourrions le faire ensemble ! 

recherche@bond-society.com
www.bond-society.com

PROJET ASSOCIE :

Au pied des Calanques

Construction de 52 logements et SoHo

42 Cambronne

96 logements en Coliving